Interview Lucas et Sylvain créateurs de l’identité graphique Biennale Design 2015

Interview Lucas et Sylvain créateurs de l'identité graphique Biennale Design 2015

Partons à la rencontre des élèves de l’ESADSE, Lucas Ribeiro et Sylvain Remondon à l’origine de l’identité graphique de la Biennale Internationale du Design de Saint-Étienne 2015.

Interview Lucas et Sylvain créateurs de l'identité graphique Biennale Design 2015

Un message fort aux étudiants, qui dans le cadre d’un workshop viennent imaginer l’identité de leur prochaine biennale. Confiance, stress, impatience, c’est une première pour cette 9ème édition de confier l’image de l’évènement aux étudiants. Une belle mission pour les deux jeunes étudiants sélectionnés, enchaînant stage puis CDD à la Cité du Design le temps de la mise en œuvre de leurs idées à grande échelle !

Interview Lucas et Sylvain créateurs de l'identité graphique Biennale Design 2015 Interview Lucas et Sylvain créateurs de l'identité graphique Biennale Design 2015 Interview Lucas et Sylvain créateurs de l'identité graphique Biennale Design 2015

Merci à Lucas et Sylvain pour leur accueil et gentillesse, une période de stress en amont du lancement de l’évènement.

Retrouver toute l’actualité de l’évènement : Biennale Design de Saint-Étienne (sur le blog)

Pour retrouver toutes les vidéos : BED Reporter

By Blog Esprit Design


Fondateur - Rédac chef chez Blog Esprit Design
Gardien de la maison BED, fondateur, dévoué je passe mon temps à veiller la nouveauté qui vous fera briller les yeux.
5 commentaires

 CE N’EST PAS LE SENS DU BEAU MAIS  LE SENS DU CONCEPT  ET  DE L’ANALOGIE FORMELLE…. D’apres les neuro scientifiques , le  cerveau fonctionne par comparaison ce qui permet le concept  d’arbre ,  de mongolfiere…Cela permet de classer les choses et par   analogie ,  metaphore de sortir du champ ou est planté l’arbre   et de creer des images dans d’autres champs de sens …  Celui qui voit un dessin d’ arbre ou de  mongolfiere  est un sujet sain. Celui qui voit une raquette ou une grenade doit consulter assez rapidement. Une naïveté  qui fait penser à  des dessins de  Ionna Vautrin devenu  commissaire  de biennale cette année et  en  contre pied (de l’arbre) un texte  intellectualisé dans les « arboresens du beau »  de Benjamin Loyauté, designer de mots…

18.03.2015 01:56
prof Z

 JE SUIS SUR QU’IL Y AURA PLUS DE SCOLAIRES  A LA BIENNALE….. DU DESSIN D’ ENFANTS… A part l’arbre  au monocle jaune qui pourrait  illustrer un livre d’enfant  ou un tract  pour les verts   le reste des dessins me laissent  de bois par rapport au sujet . Il manque juste une usine car  le  design ne descend pas de l’arbre…. mais de l’USINE….http://www.cahiers-intempestifs.com/images/ident-visuelle-bi-1.jpg

18.03.2015 03:28
prof Z

  IL FALLAIT CONSULTER  FRANCOIS  MANGEOL, UN ANCIEN DE L’ECOLE… QUI LUI AUSSI FAIT DU METALANGAGE …. Je dois dire que metalangage  pour moi et pour beaucoup  c’est du chinois  pour sorbonnard

18.03.2015 03:37
prof Z

COMMENT LA GENERATION Z,  LES NATIFS DU NUMERIQUE,   VOIT LES CHOSES….. L’idée de base  est interessante mais n’est  ni adaptée au support (surtout en affiche)  ni   à la thématique ( beauté).  Comme  elle a été reduite à un arbre dessiné …. difficile  de faire le lien avec  la beauté de l’objet  de designer à moins que l’on veuille suggerer  que le designer est  devenu un menuisier, un  ébéniste ( autres essences  exotiques et techniques dont marqueterie)  donc lié à un seul materiau , le bois… ce qui dans le meuble  est de plus en plus frequent ( on peut y ajouter le liège qui  vient aussi du chêne liège)…. Donc on est dans une reduction du design

19.03.2015 08:57
prof Z

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?