Crowdfunding : Döppelstudio x Vite Vu Bien Vu – La fin des lunettes jetables

Crowdfunding : Döppelstudio x Vite Vu Bien Vu - La fin des lunettes jetables

Nous vous avions déjà fait découvrir ce duo de designer du studio Döppel, Lionel Dinis Salazar et Jonathan Omar dans cet article datant de 2016, Illusions et minéraux avec Döppel Studio

Crowdfunding : Döppelstudio x Vite Vu Bien Vu - La fin des lunettes jetables

On ne vous présente donc plus le Döppel Studio qui vient tout juste de sortir une nouvelle collection de lunettes de vues en collaboration avec la marque Vite Vu Bien Vu.

Crowdfunding : Döppelstudio x Vite Vu Bien Vu - La fin des lunettes jetables

« Quatre milliards de personnes dans le monde souffrent d’une déficience visuelle partielle ou totale (Chiffres de l’O.M.S.). »

Participer à la campagne : Vite Vu bien Vu


En partant de ce constat et en se penchant sur les deux approches de marchés actuels du monde de la lunetterie : créer des produits jetables à faible coût ou bien au contraire proposer des produits de qualité mais élitistes, 4 opticiens se sont associés afin de prendre le contre-courant de ces tendances. Leur souhait étant de « donner accès la vue à un maximum de personnes en offrant de la qualité, du confort et de l’innovation au prix le plus juste ».

Crowdfunding : Döppelstudio x Vite Vu Bien Vu - La fin des lunettes jetables Crowdfunding : Döppelstudio x Vite Vu Bien Vu - La fin des lunettes jetables

Pour toute l’équipe, le leitmotiv lors de la création de la marque et du design des lunettes : démocratiser l’accès à la vue et mettre fin au règne du jetable dans le monde de l’optique.

Crowdfunding : Döppelstudio x Vite Vu Bien Vu - La fin des lunettes jetables
Soucieux du confort et de la qualité de leur lunette ils ont donc fait appel au Döppel Studio pour développer leur première collection composée de 9 paires de lunettes.

Pour ces derniers, ce fut occasion de dessiner des lunettes inspirées du monde de l’optométrie. Les détails soignés du design ne laissent rien au hasard. Les montures sont dotées de strates qui soulignes les lignes des montures en matérialisant les différentes distances de vue.
Crowdfunding : Döppelstudio x Vite Vu Bien Vu - La fin des lunettes jetables
De près pour un livre, à distance pour une personne, de loin pour l’horizon.
Crowdfunding : Döppelstudio x Vite Vu Bien Vu - La fin des lunettes jetables
Impensable de proposer un produit jetable, les lunettes sont donc réalisée en acétate de cellulose, un polymère issu de la transformation du coton. Habituellement réservé à la lunetterie de luxe, Vite Vu Bien Vu le démocratise. Döppel Studio a également opté pour des composants adaptables et réparables permettant ainsi de donner un cycle de vie optimal au produit.
Combo parfait entre matériaux naturels et montures réutilisables.
Crowdfunding : Döppelstudio x Vite Vu Bien Vu - La fin des lunettes jetables Crowdfunding : Döppelstudio x Vite Vu Bien Vu - La fin des lunettes jetables
Chaque lunette est personnifiée afin que chacun de nous puisse s’y retrouver et l’adopter.
Crowdfunding : Döppelstudio x Vite Vu Bien Vu - La fin des lunettes jetables Crowdfunding : Döppelstudio x Vite Vu Bien Vu - La fin des lunettes jetables Crowdfunding : Döppelstudio x Vite Vu Bien Vu - La fin des lunettes jetables
Pour la suite, après le succès du crowfunding, Vite Vu Bien Vu souhaitent créer des lunettes « d’urgences » afin de venir en aides aux deux milliards de personnes n’ayant pas les moyens de corriger leur pathologie.

Plus d’informations sur le studio : Döppelstudio (Sur la campagne)

Retrouvez notre sélection de projets à soutenir : CROWDFUNDING

By Blog Esprit Design


Designer produit chez Studio Martho
Designer produit et cofondatrice du Studio Martho, studio de création et de design produit.
1 commentaire

Rien à  redire car en lunetterie , je risque d’etre à côté  de la plaque  d’acetate de cellulose,  une des plus vieille matière  plastique du marché,  On va dire polymere ou bio polymère  car  pour les pétroleurs  et les petroleuses   tout vient du puit  de pétrole  .C’est d’apres la littérature à  ma disposition sur la toile, la plus noble, la plus chère à  produire,  la plus chère à fabriquer… Bio source  comme on dit mais le coton est l’une des cultures les moins écologiques à cause  entre autres de sa surconsommation  d’eau.Il doit bien y avoir un secret dans le process de fabrication. Pour  le process de commerce c’est facile à  comprendre, c’est tout vu  Vs boutique qui vend en moyenne  2, 7 paires par jour.  Quid de la Médiane ?   En tout cas le senior  grisonnant sur la photo à bien l’age d’un double foyer…Disons des verres  progressifs dont le prix explosent pas seulement à cause du progrès mais du lobbying Quid de la marque de Verre ? Japonaise ou allemande ?   Quid des enfants, ils sont dans les chiffres mais pas dans la cible ? 

02.05.2018 10:07
Prof Z

Qu'en pensez-vous ?

  • :-|
  • ):-)
  • 8-|
  • :-)
  • ;-/
  • B-)
  • ):-(
  • :-D
  • :-S
  • :-p
  • 8-)
  • ;-)
  • :'(
  • :-O
  • :-))
  • :-((
  • ->
  • (!)
  • !
  • ?